Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 10:58

couple-copie-3.jpgCe couple a été surpris en pleine séance de galipettes dans une attraction du Winterland, le marché de Noël d'Hasselt.

Le couple participait à l'aventure "5D Cinéma" quand il a subitement été pris d'une envie coquine. Mais contrairement à ce qu'ils pensaient, ils n'étaient absolument pas à l'abri des regards puisque n'importe quels passants pouvaient voir ce qui se passait dans cette salle et ce, afin de les inciter à essayer l'attraction.

La scène osée n'a pas échappé à certains visiteurs qui ont filmé leurs ébats.

Pour regarder la vidéo cliquez ici.

Repost 0
Publié par Nadege Mambe - dans Sexualité
commenter cet article
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 07:46

sexe.jpg

 

Que se passe-t-il dans le corps humain quand vous faites l'amour? Une vidéo compilant de nombreuses IRM expose les détails de ces moments intimes. On voit un couple s'adonner au plaisir de la chair de l'intérieur.

On peut également assister à une naissance depuis l'utérus et voir quelqu'un boire du jus de fruits. On constate également que la bouche, la langue et l'oesophage de deux personnes parlant, pour l'une allemand et pour l'autre chinois, réagissent de manière différente. Un angle de vue du corps humain curieux et intéressant.

 

Repost 0
Publié par Nadege Mambe - dans Sexualité
commenter cet article
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 21:49

preservatifs.jpg

 

Le gouvernement lance un appel urgent pour la commercialisation de préservatifs de plus grande taille afin de ne pas favoriser la propagation du sida et de maladies sexuellement transmissibles.


Les préservatifs à taille unique, disponibles en Ouganda, sont trop petits pour les hommes. Les moyens de contraception masculine éclateraient lors des rapports, à cause de leur organe plutôt imposant.

Tom Aza, membre de la Commission parlementaire sur le sida, indique à NTV Uganda: "Il est prouvé que les gens ont de plus gros organes sexuels et il devrait donc être envisagé de leur fournir des préservatifs plus grands. Quand ils passent à l'action, lors d'une activité sexuelle, évidemment avec la pression, ça éclate." D'autres membres de cette commission font état d'autres plaintes, comme "les préservatifs qu'on leur donne sont trop courts, leurs pénis n'y entrent pas."

Ce fait de société relance de vives craintes: les jeunes pourraient se désintéresser des préservatifs inadaptés et cela favoriserait à nouveau la propagation du VIH et du sida et d'autres infesctions sexuellement transmissibles. Les députés, alertés, ont demandé aux fabricants de proposer des tailles plus grandes aux citoyens.

Repost 0
Publié par Nadege Mambe - dans Sexualité
commenter cet article
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 16:04

sarah-white.jpg

 

Sarah White, 28 ans, offre une thérapie particulière aux hommes accro aux films X. Elle se déshabille devant eux durant la consultation pour les aider à faire face.

 

sarah-white1.jpgC'est une thérapie très spéciale que propose Sarah White. Cette dernière propose aux hommes de régler leurs problèmes relationnels en s'effeuillant devant eux.

Non reconnue en tant que psychothérapeute, elle affirme tout de même que permettre aux hommes qui sont accro au porno de se masturber devant elle leur permet de se confronter à leurs problèmes sans aucune gêne. "Parce que la nudité est permise, il y a un sentiment immédiat d'intimité, d'ouverture et de confiance entre thérapeute et client", indique celle qui se fait appeler la "Naked Therapist". "Je ne les juge pas."

Elle est persuadée que le porno sur Internet est nuisible à la santé mentale. Elle pense que cela pousse les hommes à voir la femme autrement et ruine leurs relations amoureuses. Elle travaille sur l'excitation sexuelle et la distraction. Cette jeune femme, installée à Londres, insiste toutefois sur le fait que, si elle se déshabille par webcam interposée, elle n'est pas une "sex-cam girl".

Sarah White ne peut pas exercer la profession de psychothérapeute aux Etats-Unis parce que ses méthodes d'excitation sont considérées contraires à l'éthique. La biologiste de formation réfute ces allégations en déclarant que son travail en tant que "thérapeute nue" est "véritablement révolutionnaire dans le domaine de la psychologie".

Repost 0
Publié par Nadege Mambe - dans Sexualité
commenter cet article
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 17:31

couple-copie-2.jpg

 

Le décalage de libido est le drame secret de nombreux couples. Peut-on survivre lorsque l'un désire et l'autre plus ? La sexologue Ghislaine Paris répond à nos questions et distille ses conseils pour refaire prendre du grade au mercure conjugal.


Une caresse, qui se heurte à un dos résolument tourné.  « Pas ce soir », lancé comme un scud destiné à stopper net les ardeurs de sa moitié encombrante. La scène, bien connue, peut parfois devenir le seul moment où un semblant de sexualité s’invite dans un couple. Quand l’un a envie, l’autre pas, redoublant d’imagination pour trouver des excuses quand il n’y a parfois aucune explication à cette baisse de désir. Personne n’y échappe, qu’on ait 20, 40 ou 60 ans.

 

Quelques décennies plus tôt, on cachait le sujet sous le tapis. Désormais, il faut revendiquer une sexualité active et satisfaisante pour être accompli. Et les couples se prennent d'autant plus les pieds dans ce décalage de libido, par rancœur ou problème d’ego. Comme cet Américain frustré qui envoie à sa femme un fichier Excel de toutes ses tentatives, avec date/réponse/excuse évoquée pour refuser. Insultée, cette dernière s’est vengée en publiant la liste sur le Web. Alors que certains préfèrent s’attendrir sur cet homme en misère sexuelle, d‘autres défendent sa femme assaillie par un mari focalisé sur son seul désir. Leçon n°1 : surtout, ne pas chercher de coupable.

 

LeFigaro.fr/madame. - On imagine souvent que les personnes à la vie sexuelle morose sont des quarantenaires assoupis par la routine et les enfants. Y a-t-il un profil type du couple en décalage de libido ?


Ghislaine Paris. - Cela peut arriver à des gens de 25 ans comme de 60 ans ! Ce n’est pas une question d’âge mais plutôt de longévité du couple, qui traverse plusieurs phases. La première est ardente, passionnelle, avec un désir sexuel au summum, pendant quelques semaines jusqu'à deux ans environ. Ensuite, le désir est moins présent et le couple se confronte à sa propre réalité : être deux, c’est être frustré, faire des compromis. Ils sont différents et ne peuvent pas avoir envie tout le temps, en même temps. Avec la routine, on dépense moins d’énergie pour susciter le désir de l’autre. Aucun couple n’est épargné. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a une troisième phase où l’on apprend à gérer et rendre supportable ce décalage.

 

On a tendance à penser que les hommes sont plus insatisfaits que les femmes. Vrai ou faux ?


Pendant très longtemps, seuls les hommes se plaignaient. L’envie « monte » plus facilement chez eux, alors que le désir féminin est plus lent, a besoin de plus d’énergie. Mais depuis dix ans, on a une part non négligeable de femmes, environ un ratio de deux femmes pour huit hommes, qui se déclarent frustrées et voudraient plus faire l’amour. Auparavant, elles n’osaient pas en parler. Et il était surtout inenvisageable pour un homme d’avouer qu’il n’avait pas envie de sexe !

 

Que vous racontent les couples qui viennent consulter pour ce problème ?


Ils viennent souvent avec cette même phrase à la bouche : « je viens pour lui/elle ». Ils sentent leur couple en danger. Mais si vous voulez avoir du désir, c’est pour vous qu’il faut en avoir envie, pas pour l’autre !

 

Comment peut-on régler ce décalage ?


Sans désir, prendre l’initiative d’un rapport est impossible. Celui qui en a le plus sur le moment doit faire le premier pas. Ce sera peut-être toujours lui qui viendra vers l'autre, tant pis, il faut assumer. Si vous boudez en disant « j’attends que ça vienne de l’autre », il ne se passera rien. Il faut exprimer son désir et susciter celui de l’autre mais surtout pas « demander » un rapport sexuel. Quand on demande, on veut une réponse. Si c’est oui, l’autre se force. Si non, c’est un refus violent. Dans les deux cas, c’est une catastrophe.

 

Qu’entendez-vous par susciter le désir ?


Il faut essayer de séduire, sans obligation de résultat. Je séduis mais je n’en fais pas une affaire d’état si cela n’aboutit pas. Sans la contrainte, l’autre n’est pas forcé et accepte le jeu de séduction.

 

Imaginons un exemple concret. Par exemple, quand les deux personnes vont au lit…


Vous avez tout faux ! Le jeu de séduction ne doit surtout pas commencer quand on va se coucher. Il faut du temps pour être séduit. Ça peut se faire par des petits messages, des paroles, des gestes, de l’humour bien avant. Il faut se débarrasser de la contrainte du temps. Avec de la bonne volonté, ça se règle en quelques mois, avec une thérapie de 5 à 10 séances.

 

Et si l’autre persiste à refuser ?


On entre dans un autre cas de figure. Il faut se demande si cette baisse de désir est passagère ou ancrée depuis longtemps, si elle vient d’un problème personnel  comme la maladie ou la dépression, ou alors d’une problématique de couple dont la sexualité est seulement un symptôme. 

 

On oublie donc la comptabilité des échecs ?


Oui, même si c'est une tentation assez forte. Je vois pas mal d’hommes et de femmes venir avec des calendriers pour attester de la fréquence de leurs rapports, en pensant que le sexologue va aller dans leur sens et dire combien il faut de rapports par semaine. Sauf qu’une comptabilité ne prouve rien parce qu’il n’y a pas de norme en matière de sexe.

 

Difficile tout de même de ne pas passer pour un capricieux obsédé…


Certains supportent très mal la frustration et vivent l'abstinence comme un rejet. Il ne faut pas « reprocher » mais constater avec l’autre que la vie sexuelle est endormie. Avec le décalage de libido, on se retrouve avec deux personnes en souffrance : celle qui est privée de sexe et celle qui voit son couple menacé. Chacun a le droit de ne pas avoir de vie sexuelle, mais celui qui est en couple prend son partenaire en otage. Etre privé de sexualité est aussi grave que se forcer.

 

Si les écarts de désir sont trop forts entre deux personnes, comment trouver un juste milieu sans avoir l’impression de faire toujours des efforts ?


L’écart de libido, c’est avant tout l’écart d’importance que l’on accorde à la sexualité, qui est liée à la construction de soi, à l’éducation, la culture, même si on peut s’en affranchir. Quand les désirs sont trop différents, il est difficile de trouver une harmonie. Une de mes patientes m’a dit qu’elle ne faisait l’amour que pour faire des enfants, contrairement à son mari qui a une plus forte demande. Leur conception et demande de sexe sont radicalement opposées... Ils ont décidé de se séparer. 

 

Dans ce cas-là, pourquoi lui n’irait pas juste voir ailleurs pour trouver ce qu’elle ne peut lui donner ?


L’adultère est parfois proposé par la personne qui a moins de désir mais ce n’est pas aussi simple ! On ne solutionne rien en allant voir ailleurs. Ajouter une tierce personne complique tout : il y a un lien qui se crée, un autre couple qui se construit.

 

Même si c’est seulement des aventures d’une nuit ?


On ne comble pas le manque de qualité avec la quantité. Le besoin de sexualité d’un être humain ne se satisfait pas avec des escapades d’un soir. Sans partage, c’est comme une masturbation améliorée. Un de mes patients reprochait justement à sa femme de l’avoir contraint toute sa vie à aller voir des prostituées pour ne pas s’investir dans une autre relation. « Tu m’as obligé à me contenter de ça », lui disait-il. C’était encore une autre forme de frustration. Les femmes frustrées en revanche, vont voir ailleurs mais commencent alors une autre relation.

 

Certains commentateurs de l’affaire des «27 fois » affirmaient que si sa femme était si fatiguée pour faire l’amour, c’était notamment car elle devait tout faire à la maison. La répartition des tâches domestiques influence-telle la vie sexuelle d’un couple ?


Oui. Quand la femme travaille et qu’en plus elle doit s’occuper de la maison, ça peut très rapidement être épuisant. Et avec la fatigue… on a moins de désir ! Cela s’accentue encore plus quand on est pris d’un sentiment d’injustice lorsque l’homme se comporte en grand enfant qui se laisse materner.Sa colère peut entraîner un piège très fréquent : la femme va utiliser sa sexualité pour se venger de son partenaire. « Si tu n’as pas fait la vaisselle, il ne faut pas compter sur moi au lit ». Le couple peut s’enliser dans un vrai piège où la femme prend la posture d’une maman qui distribue un bonbon à son enfant quand il a bien travaillé. Surtout, elle perd le contact avec sa propre sexualité. C’est pire que tout.

 

Si les hommes passaient l’aspirateur, leur femme auraient-elles plus de temps pour avoir envie  de plus faire l’amour ?


Sûrement !

 

Source

Repost 0
Publié par Nadege Mambe - dans Sexualité
commenter cet article
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 13:26

cara.jpg

 

2000 objets sexuels sont cachés dans les tiroirs du bureau de Cara H., 33 ans. Elle les teste et les commente sur son blog. La jeune femme s'offre donc une quinzaine d'orgasmes par semaine. Cara passe environ sept heures par semaine à essayer les dernières nouveautés. Elle est payée 19.000 euros par an par les marques qui lui demandent son avis.

Cara a toujours aimé les sex toys. Elle s'est dit alors qu'elle pourrait en parler sur Internet. Son blog personnel, lancé en 2012, a été rapidement remarqué par une marque de jouets pour adultes. "Maintenant, les fabricants et les vendeurs me demandent s'ils peuvent m'envoyer leurs trucs parce que beaucoup de gens lisent mes commentaires."

Cara a deux enfants. Si elle n'a pas honte de son job, elle évite d'en parler lorsqu'ils sont dans les parages. A neuf ans et 19 mois, ils sont encore un peu jeunes pour entendre parler de sexe. Son partenaire, Darren, ne voit absolument pas les sex toys adorés de Cara comme une menace. "Quand je reçois des jouets pour les hommes, il m'aide à les essayer. Ca fait partie de notre vie désormais."

Repost 0
Publié par Nadege Mambe - dans Sexualité
commenter cet article
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 08:19

amour.jpg

 

Un homme a dressé la liste des excuses de sa femme pour ne pas faire l'amour. Caitlyn Becker, journaliste au Huffington Post américain, a décidé de réunir un groupe de femmes pour en discuter. Thème de la conversation: Comment le mariage change-t-il notre intimité? Parmi les invitées, Megan Conley, auteur du blog Five reasons you should have sex with your husband every day (Cinq raisons de faire l'amour avec votre mari tous les jours).

Elle a expliqué que le titre de son blog était un peu "facétieux": il s'agit surtout de créer une intimité quotidienne plus que d'avoir de vraies relations sexuelles. Elle explique: "Je vais à la Zumba et je m'humilie en face de 45 autres femmes tous les jours parce que j'ai décidé que mon corps méritait ça et que je veux porter un maillot de bain à un moment donné de l'année. Alors pourquoi je ne pourrais pas mettre 15 minutes par jour dans l'amélioration de ma relation?", s'interroge-t-elle.

Son conjoint, on s'en doute, était prêt à lui rendre ce service. "Nous avons décidé de faire l'amour tous les jours pendant un mois. Parfois, ça durait quinze minutes, parfois plusieurs heures et c'était fantastique."

Elle assure que cette intimité fréquente a renforcé leur relation non seulement sur le plan physique mais aussi émotionnellement. "En tant que femme, quand j'ai vu que le sexe était une chose qui renforçait ma relation, c'est devenu beaucoup plus intéressant pour moi", dit-elle.

Repost 0
Publié par Nadege Mambe - dans Sexualité
commenter cet article
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 08:38

contraception.jpg

 

Les femmes sont de plus en plus nombreuses à renoncer aux contraceptifs traditionnels afin de revenir à des méthodes plus naturelles. Raisons religieuses, effets secondaires pénibles ou autres, les femmes veulent s'éloigner des médicaments artificiels. Quelles sont les méthodes alternatives?

La méthode du calendrier
Les yeux rivés sur le calendrier, vous y inscrivez la période de vos règles avec précision. Vous évitez de faire l'amour pendant la période la plus fertile: pour un cycle de 28 jours, elle se situe entre 11 et 17 jours après le début de vos règles.
Le plus: C'est assez facile, vous n'avez besoin que d'un calendrier.
Le moins: L'ovulation n'est pas toujours aussi précise et peut se produire plus tôt ou plus tard. Efficacité: entre 75 et 80%.

La température du corps
Vous prenez votre température le matin pendant plusieurs mois. Elle devrait grimper légèrement lorsque vous entamez votre période de fertilité. On évite les rapports sexuels lorsque la température est en hausse jusqu'à ce qu'elle redescende.
Le plus: C'est efficace à 90%.
Le moins: Repérer ces changements subtils de température peut être compliqué. Les fluctuations de température pour cause de météo ou de maladie peuvent bouleverser vos données.

Inspection muqueuse
Vous devez examiner votre glaire cervicale de près. Normalement, c'est sec, épais et blanc. Quand ça devient mince, filandreux et clair comme le bland d'un oeuf cru, évitez les rapports intimes pendant trois à cinq jours.
Le plus: C'est plus précis que le calendrier ou la température.
Le moins: Jouer avec sa glaire cervicale, ce n'est pas franchement sexy.

L'allaitement
Si vous venez d'avoir un bébé et que vous l'allaitez, vous n'ovulez pas.
Le plus: C'est efficace à 99% et c'est facile.
Le moins: Ca ne fonctionne que si vous venez d'avoir un bébé et que vous l'allaitez jour et nuit.

La méthode du retrait
Monsieur se retire juste avant d'éjaculer.
Le plus: Il n'y a rien à planifier ou à organiser, il faut juste que votre conjoint y pense avant de grimper aux rideaux.
Le moins: Ce n'est pas très efficace. On parle de 75 à 85%. Il suffit qu'une seule goutte de sperme pénètre dans votre vagin pour que des milliers de spermatozoïdes soient libérés. Sachant qu'il n'en faut qu'un seul pour faire un bébé...

Repost 0
Publié par Nadege Mambe - dans Sexualité
commenter cet article
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 21:56

Représentation didactique des phénomènes étonnants provoqués par l'état amoureux", tout un programme!

 

 

Repost 0
Publié par Nadege Mambe - dans Sexualité
commenter cet article

Présentation

  • : nadegemambe :: Actualité Insolite du Web
  • nadegemambe :: Actualité Insolite du Web
  • : Un petit peu de tout pour se divertir sur le Web: Insolites, Humour et Vidéos drôles, Buzz, Actualité, Sport, Infos TV, Jeux...
  • Contact

Devenez Fan

Recherche

La vie est comme une bicyclette. Pour garder l'équilibre, il faut avancer

Fahrrad107.gif

Blume303.gif

 

Le plus grand secret du bonheur, c'est d'être bien avec soi

Beaucoup d’inventions ont été faites récemment. Mais pas une ne sera mieux que concevoir un enfant.

 

Baby203.gif