Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 12:10

secrets_rel_am.jpg

 

Comment faire durer la passion? Comment rester amoureux de son partenaire malgré le temps qui passe? C'est une question souvent posée mais à laquelle il est difficile de répondre clairement. Pour Richard E. Lucas et ses collègues de l'Université du Michigan, le bonheur ressenti après un mariage ne dure que deux ans. Après ces 24 mois, les gens reviennent à leurs anciens niveaux de bonheur ou de malheur.

Le Docteur Sonya Lyubormisky, psy à l'Université de Californie, affirme que la passion dure encore moins longtemps. Dans son nouveau livre, "Les mythes du bonheur", elle explique que l'homme s'habitude aux choses positives. On est tellement vite habitué aux choses qui nous permettent de nous sentir bien qu'on n'est rapidement plus en mesure de les apprécier. Et cela peut sonner le glas de la vie à deux. Les psychologues appellent cela "l'adaptation hédonique": les choses qui nous donnent des frissons ne durent jamais longtemps. Elle propose donc quelques méthodes toutes simples pour ralentir cette fameuse "adaptation hédonique".

 

Ainsi, elle rappelle qu'il ne faut jamais prendre l'autre pour acquis. Rappellez-vous régulièrement pourquoi vous aimez votre conjoint et votre relation.

Cassez la routine, soyez spontané afin de garder votre relation dans un mode "positif et intéressant".

Touchez-vous le plus souvent possible. Une caresse dans le dos, une pression de la main, une étreinte, un bras autour de l'épaule, la science du toucher peut sauver une relation en péril selon le Dr Lyubormisky. "Toucher l'autre avec affection chaque jour de manière non sexuelle va raviver la chaleur et la tendresse." Elle insiste sur le fait qu'il faut augmenter les contacts physiques pour le bien de la relation.

Soutenez les valeurs, les objectifs, les rêves de votre partenaire. Réjouissez-vous pour lui avec intérêt et plaisir. Dans les couples heureux, on compte cinq expressions verbales positives en moyenne pour chaque expression négative. Les couples malheureux affichent une moyenne de un pour un. Elle conseille donc encore de lister les événements positifs et négatifs qui se produisent entre vous et votre partenaire et de vous efforcer d'augmenter la moyenne des gestes et petits mots positifs.

Enfin, elle propose encore de lister chaque matin les petites choses qui rendront la vie de votre partenaire plus agréable. Les actes les plus simples, comme le partage d'une bonne nouvelle, un sourire, peut améliorer le bonheur conjugal.

Repost 0
Publié par Nadege Mambe - dans Relations
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 20:47

collegues.jpg

 

Travailler en équipe peut parfois donner des envies coquines. Selon une étude menée par le site de rencontres extraconjugales, Ashley Madison, l'attirance pour un(e) collègue ne serait pas un phénomène isolé.

 

79,1% des hommes et 73,2% de femmes affirment avoir déjà eu une attirance pour une personne qui travaille avec eux. Parfois, les collègues se manifestent aussi dans l'imaginaire sexuel. Huit hommes sur dix (81,6%) et  82% des femmes ont déjà eu des fantasmes sexuels mettant en scène des personnes du bureau. 

Le bureau serait également un lieu de rencontres pour les infidèles. 36,1% des membres du site, de sexe masculin, reconnaissent avoir eu une relation avec une collègue. Chez les femmes, ce chiffre est de 31,4%.

 

En revanche, les flirts lors des fêtes de fin d'années seraient plus nombreux. 60,2 % des sondées avouent y avoir eu recours  aux fêtes du personnel, contre seulement 49,8% des hommes.

Repost 0
Publié par Nadege Mambe - dans Relations
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 13:46

regretsavantmort.jpgBronnie Ware, une infirmière en soins palliatifs en Australie, accompagne les malades en fin de vie. Elle a remarqué que les regrets qu'on lui confiait sur son lit de mort étaient souvent les mêmes. Elle a établi le top cinq de ceux qui revenaient le plus souvent. A lire avec attention afin d'en tirer le meilleur enseignement possible.

Avant de mourir, les gens regrettent généralement:

De n'avoir pas eu une vie fidèle à leurs attentes personnelles. Ils regrettent d'avoir mené une vie qui faisait plus plaisir aux autres qu'à eux.
"C'est le regret le plus commun", confie Bronnie. "Quand les gens réalisent que leur vie est presque finie et qu'ils ont un regard clair de ce qu'ils ont vécu, ils voient que nombre de leurs rêves sont restés vains. La plupart des gens n'ont pas réalisé la moitié de leurs rêves et ils doivent mourir en sachant que c'est à cause des choix qu'ils ont faits ou pas faits. Etre en bonne santé apporte une vraie liberté. Mais on ne s'en rend compte seulement quand on ne l'a plus."

D'avoir travaillé si dur.
"Ce regret est celui de tous les patients masculins dont je me suis occupée. Ils sont passés à côté de la jeunesse de leurs enfants et de la compagnie de leur partenaire."

De ne pas avoir eu le courage d'exprimer leurs sentiments.
"Beaucoup de gens n'ont pas exprimé leurs sentiments pour rester en paix avec les autres. En conséquence, ils ont vécu une vie médiocre et ils ne sont pas devenus ce qu'ils auraient pu être. Beaucoup de maladies se sont développées suite à l'amertume et au ressentiment qu'ils ressentaient."

De ne pas être restés en contact avec leurs amis.
"Beaucoup étaient trop pris dans leurs vies et ils ont laissé l'amitié s'effilocher. Ils avait des regrets au sujet de leurs amitiés et du temps qu'ils leur avaient accordé. Beaucoup pensent à leurs amis quand ils sont en train de mourir."

De ne pas avoir choisi d'être plus heureux.
"C'est surprenant mais cela revient souvent. Beaucoup ne s'étaient pas rendus compte que le bonheur est un choix. Ils restaient coincés dans leurs vieux schémas et dans leurs vieilles habitudes. La peur du changement fait qu'ils se sont contentés de certaines choses alors qu'au fond, ils aspiraient à rire ou à être à nouveau stupides dans leur vie."

Repost 0
Publié par Nadege Mambe - dans Relations
commenter cet article
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 23:46

La vie de couple n'est pas un long fleuve tranquille. Aux périodes passionnelles succèdent parfois des crises graves. "La tentation de conclure qu'on n'a pas fait le bon choix est grande, alors qu'en réalité c'est notre biologie qui commande" prévient Lucy Vincent. Explications sur les mécanismes cérébraux de l'amour pour bien réagir en couple.

 

couple-sexe-hormones.jpgVous croyez à l'amour éternel ? La réalité biologique est plus terre-à-terre. "La durée de l'amour est fixée par un pré-programme cérébral mis en place pour favoriser la survie de l'espèce" affirme Lucy Vincent. Le comportement amoureux serait destiné à créer un climat favorable, pour que les parents restent autour de l'enfant vulnérable, c'est-à-dire environ 3 ans. Durant cette phase, le cortex préfrontal réagit différemment, nous rendant aveugle aux défauts de l'un ou de l'autre, solidement amarré au miracle de la rencontre, en état d'émerveillement.

Une fois cette phase terminée, les récepteurs sont désensibilisés... et nos yeux grand ouverts. On peut alors pousser de grands cris en découvrant ce qui jusqu'ici nous avait échappé, comme si l'autre avait changé, alors que nous subissons juste un changement d'activité neuronale.

 

"Quand on demande à quelqu'un de raconter sa rencontre amoureuse ou de bons moments passés ensemble, il se met à sécréter davantage d'ocytocine" remarque Lucy Vincent. Une hormone qui permet de refixer les circuits associés à la zone de plaisir et de rappeler à son cerveau l'amour qu'on ressent pour l'autre. Une fonction, généralement au top, les premiers mois de la rencontre, et qui tend à s'amoindrir.

Avec le temps, de nombreux facteurs vont entraîner une baisse de la sécrétion d'ocytocine, à savoir les enfants, la vie sociale, les objectifs de carrière... Et avec elle, la diminution de notre intérêt pour notre partenaire.

 

Mais le désir et l'amour, ce ne sont pas que des réactions purement hormonales ou instinctives. C'est aussi une construction cérébrale complexe : "L'amour est un jeu entre deux cerveaux impliquant de nombreux cycles d'interrogation et d'approbation à plusieurs niveaux" explique Lucy Vincent.

Chacun des deux partenaires traverse la vie en évoluant, et donc en changeant, sans cesser pour autant d'être en "partenariat amoureux" avec le cerveau de l'autre. Un partenariat qui parfois est déphasé, avec à la clé ce qu'on appelle des "coupures du cycle d'interrogation". Concrètement, le partenaire ne renvoie plus les réponses qu'on attend... Et la crise menace. Il faut savoir que c'est un jeu qui ne se termine jamais, impliquant si on tient à garder son jules au chaud, un renouvellement constant des divers points d'attachement.

 

Pour entretenir ou relancer le désir dans le couple, "il faut s'installer de façon positive dans le cerveau de son partenaire et renouveler les fameux points d'attachement" propose Lucy Vincent. On ne peut pas empêcher le temps de passer. En revanche, on peut aménager sa vie différemment pour se consacrer davantage à l'autre. La clé ? Créer des rituels amoureux, sources de plaisir pour relancer le processus du lien et sortir du quotidien. Les animaux le font dans leur parade de séduction.

Un temps de retrouvailles en amoureux peut se faire autour d'un repas avec ses mets préférés, un vêtement qu'il (elle) adore, un cadeau qui a du sens. Misez également sur les indices sensoriels (une ambiance sonore agréable, des bougies) pour recréer une image positive entre nos deux cerveaux.

 

Vous pouvez jouer sur l'activité des neurotransmetteurs du cerveau, à votre avantage, cette fois. Les chercheurs ont mis en évidence qu'évoquer des souvenirs heureux va stimuler à nouveau les zones de plaisirs liées à une mémoire positive, et s'accompagner d'une libération d'ocytocines... Amusez-vous lors d'une soirée intime à sortir des photos, et titillez sa mémoire, un outil séduction bien plus efficace que n'importe quelle guêpière (l'un n'exclut pas l'autre). Lancez la conversation qui donnera l'occasion de reparler de vos moments heureux : un voyage, un dîner particulier, un souvenir relié à un vêtement, des ébats dans un lieu précis... Objectif : doper l'autre en ocytocine pour le faire repasser en mode "bonheur".

 

Suivez la biologie de l'amour, et votre couple est reparti pour longtemps...

 

Source

Repost 0
Publié par Nadege Mambe - dans Relations
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 13:11

Reposeenpaix.gif

 

Partir un jour, dire Adieu aux siens, personne ne peut s’y soustraire
Quand la belle âme d’un être cher monte vers les cieux, cela
nous fait pleurer, mais elle nous aide également à accepter la réalité:  nous aussi nous devons mourir un jour.

 

La mort est le seul évènement certain de la vie, elle n’est pas une fin, elle est une autre vie, un mystère. Ceux qui nous quittent nous font mal, mais si on pense à eux avec beaucoup d'amour, ils restent vivants dans notre coeur. Repose en Paix!

 

Reposeenpaix4.gif

Repost 0
Publié par Nadege Mambe - dans Relations
commenter cet article
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 08:34

Ed-Young.jpgLe toit de son église la Fellowship Church à Grapevine au Texas est devenue la chambre à coucher du pasteur Ed Young et de son épouse Lisa. Friand de défis, cet homme de foi a décidé de passer 24 heures dans un lit pour parler de son prochain livre "Sexperiment – 7 days to lasting intimacy with your spouse" ('Sexprérience' – 7 jours pour retrouver une intimité durable avec votre épouse).

 

Le but? Familiariser ses fidèles à la question des rapports sexuels conjugaux. Son expérience du "bed-in" est, selon lui, un exemple de défi pour retrouver du piquant dans son couple et finalement réduire les adultères et les recours à la pornographie.

 

Pendant 24heures, le couple parle de sexe, d'intimité et donne son point de vue sur le mariage, espérant ainsi montrer aux couples mariés chrétiens qu'il est très important de maintenir une vie sexuelle active et saine. Selon eux, l'activité sexuelle est la "super glue" du mariage.

 

Loin de la pratiquer durant leur "émission", ils proposent de répondre aux questions de leurs fidèles par Twitter ou Facebook le temps de cette expérience. "Il est temps de ramener Dieu dans le lit et le lit à l'église", déclare t-il.

 

Repost 0
Publié par Nadege Mambe - dans Relations
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 16:51

seins.jpg

 

Des seins, des "boobs", des melons, des pastèques, des nichons, une poitrine, des air-bags, des nénés, des lolos, des jumeaux... Peu importe comment on les appelle, une chose est sûre: les hommes adorent les seins des filles! La question est de savoir pourquoi? Un garçon donne plusieurs tentatives d'explications. Voici ses arguments:

- Parce que ça donne du pouvoir. Les seins ont une emprise sur les hommes. Selon lui, les femmes sont le sexe dominant, pour plusieurs raisons: deux d'entre elles pointent vers le haut et empêchent le regard des hommes d'aller plus haut.

- Pour une question de dignité. Quand une femme est nue, elle est considérée comme sexy. Quand un homme est nu, il est drôle. Les femmes peuvent remercier leur poitrine.

- Peut-être que ça a quelque chose à voir avec l'Oedipe et que les hommes les aiment parce qu'ils ont le pouvoir de garder les bébés en vie?

- A moins qu'il s'agisse du fait que nous sommes tous sur terre pour procréer. Et nous recherchons instinctivement un partenaire potentiel pour agrandir sa lignée. Les seins sont sexuels, donc sont une indication pour l'homme que la personne qui se trouve en face de lui pourrait convenir.

- Parce que ça les rend jaloux. On peut tout faire avec nos seins: créer des illusions d'optique, les cacher, les montrer, les remonter avec un balconnet, les écraser avec un soutien de sport si on va taper la balle. Difficile à faire effectivement avec des testicules. Il n'existe pas d'opération destinée à grossir les bijoux de famille de ces messieurs. On comprend leur frustration.

Repost 0
Publié par Nadege Mambe - dans Relations
commenter cet article
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 17:56

 ruptureLa version britannique du magazine féminin Cosmo a interrogé 1 400 femmes pour connaître les raisons de leurs dernières ruptures. Si certaines sont logiques et connues, d'autres sont néanmoins plus surprenantes.

 

10e - Le sexe est l'une des causes de rupture les plus répandues. Ainsi, elles sont 15,7% à avoir rompu car leur partenaire n'était pas vraiment un étalon sous la couette.

 

9e - Les problèmes d'entente avec la famille et les amis sont rédhibitoires pour 18,9% des femmes. Apprécier la belle-mère ou la meilleure copine peut donc être judicieux si vous voulez garder votre dulcinée.

 

8e - Un déménagement a causé la rupture d'un couple chez 20,2% des femmes interrogées. Les relations à distance ne sont pas vraiment leur tasse de thé.

 

7e - La carrière est quelque chose d'important pour certaines femmes, à tel point qu'elles ne supportent pas le fait que leur homme n'ait pas envie d'évoluer professionnellement. Pour 20,6% des femmes, ce manque d'ambition est une cause de rupture.

 

6e - Pour garder votre âme sœur, sachez messieurs conserver votre côté romantique en éveil. 21,1% des femmes ont rompu car leur conjoint ne faisait plus attention à elles.

 

5e - A égalité (21,1%) avec le romantisme vient le désir d'être célibataire. En effet, il n'y a pas que les hommes qui ont parfois envie de se retrouver libre de draguer et séduire comme bon leur semble. Les femmes aussi veulent pouvoir vivre seules lorsqu'elles en ont envie.

 

4e - A force de disputes, 29,1% ont conclu qu'elles n'étaient pas faites pour vivre avec leur compagnon d'alors.

 

3e - La confiance est quelque chose d'important pour une femme. Ainsi, elles sont 29,7% à avoir déjà mis fin à une relation parce qu'elle ne faisait plus confiance à leur homme, ou parce qu'il avait menti.

 

2e - 36,6% des femmes ont rompu parce que leur conjoint a été infidèle. Un résultat qui n'arrange pas la réputation des hommes...

 

1er - Cela peut paraître banal, mais le désamour arrive en tête de ce sondage. 39,7% des femmes interrogées ont expliqué avoir déjà rompu pour ce motif.

Repost 0
Publié par Nadege Mambe - dans Relations
commenter cet article
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 12:50

demandemariage.jpgEddie, un jeune militaire américain, a fait sa demande en mariage de façon originale : il a diffusé son discours sur l’écran géant du stade de Kansas City.

 

Sa fiancée, Celi, a pu découvrir le discours de son amoureux sur l’écran qui sert habituellement à afficher les scores, et lui a ensuite sauté dans les bras...  

 

Repost 0
Publié par Nadege Mambe - dans Relations
commenter cet article

Présentation

  • : nadegemambe :: Actualité Insolite du Web
  • nadegemambe :: Actualité Insolite du Web
  • : Un petit peu de tout pour se divertir sur le Web: Insolites, Humour et Vidéos drôles, Buzz, Actualité, Sport, Infos TV, Jeux...
  • Contact

Devenez Fan

Recherche

La vie est comme une bicyclette. Pour garder l'équilibre, il faut avancer

Fahrrad107.gif

Blume303.gif

 

Le plus grand secret du bonheur, c'est d'être bien avec soi

Beaucoup d’inventions ont été faites récemment. Mais pas une ne sera mieux que concevoir un enfant.

 

Baby203.gif