Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 15:49

footballeur.jpg

 

Erivelton Paulo da Silva est le neveu d'Edmilson da Silva, qui a fait le bonheur de Seraing et du Standard dans les années 90. Atteint d'une leucémie à l'âge de 12 ans avant de faire un AVC, il a aujourd'hui gagné son combat contre la maladie et peut même rêver d'une carrière au plus haut niveau, après avoir été sélectionné en équipe nationale de sa catégorie d'âge. Une belle leçon de vie qu'il a racontée à Eurosport. Quand on lui a annoncé qu'il était atteint d'une leucémie, Erivelton a vu le monde s'écrouler. "J'ai beaucoup pleuré, je voyais mon rêve de devenir footballeur de haut niveau se briser", raconte-t-il à Eurosport. "Mais je voulais montrer qu'on pouvait toucher le haut niveau dans le foot en ayant été malade, je suis resté deux ans sans jouer, c'était quasi-mission impossible."

Dès cet instant, le football est passé au second plan, même s'il est resté dans un coin de la tête du garçon de 12 ans, aujourd'hui âgé de 18 ans. Il a fallu suivre un traitement très lourd et affronter le regard des autres, ce qui est loin d'être un détail à cet âge-là. "Je suis retourné à l'école juste après le diagnostic. Les autres enfants se moquaient de moi, j'étais devenu gros et je n'avais plus de cheveux".

Mais à force de se battre, Erivelton est parvenu à vaincre la maladie, ce qu'il n'hésite pas à qualifier de "miracle". Le sort s'est toutefois acharné sur lui. Durant sa période de revalidation, il est victime d'un AVC (accident vasculaire cérébral). "Pendant trois jours, je ne pouvais plus bouger mes jambes, j'ai vraiment cru que tout était fini pour le foot. Je n'arrivais plus à marcher, alors je me disais que c'était impossible d'envisager à nouveau taper le ballon. J'avais une veine bouchée au niveau du cerveau. Les médecins que j'ai rencontré m'ont prévenu : ça allait être très difficile de continuer le football à un haut niveau. Je me suis accroché à mon rêve, je ne l'ai jamais lâché. J'ai perdu les kilos liés à ma prise de traitement, vingt en tout, en un an."

Cette perte de poids spectaculaire lui permet alors de reprendre les entraînements avec Genk, son club de l'époque. Il enchaîne les bonnes prestations au sein de l'attaque limbourgeoise et il est ensuite sélectionné en équipe nationale U16 pour un match contre la France. Pour cette rencontre, il trouve le chemin des filets. Il finit par rejoindre Saint-Trond, en D2, la saison dernière. Et depuis cet été, il évolue au Racing de Malines, également en Division 2, au sein du noyau A.

"Cette maladie m'a appris que je n'avais pas le droit d'être triste ou déçu. J'arrive à présent à m'automotiver par rapport à ce que j'ai vécu. Je dois ma guérison à ma foi chrétienne et à mes parents, qui ont toujours été là pour me soutenir", conclut-il.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nadege Mambe - dans Sport
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : NadegeMambe :: Actualité Insolite du Web
  • NadegeMambe :: Actualité Insolite du Web
  • : Un petit peu de tout pour se divertir sur le Web: Insolites, Humour et Vidéos drôles, Buzz, Actualité, Sport, Infos TV, Jeux...
  • Contact

Devenez Fan

Recherche

La vie est comme une bicyclette. Pour garder l'équilibre, il faut avancer

Fahrrad107.gif

Blume303.gif

 

Le plus grand secret du bonheur, c'est d'être bien avec soi

Beaucoup d’inventions ont été faites récemment. Mais pas une ne sera mieux que concevoir un enfant.

 

Baby203.gif